Mairie d'Assérac

Découverte d’oiseaux morts et protection des volailles

Découverte d’oiseaux morts et protection des volailles

Des oiseaux sauvages ont été découverts morts sur le littoral de Loire-Atlantique fin août. Chacun est appelé à la vigilance car l’influenza aviaire, bien que sans risque sanitaire pour l’homme, peut générer d’importantes pertes économiques pour les acteurs du secteur de la volaille.
En cas de découverte d’un oiseau sauvage mort : contacter rapidement l’OFB (Office Français de la biodiversité) sd44@ofb.gouv.fr ou 02 51 25 07 87.
En cas d’oiseau d’élevage ou de basse-cour mort : contacter la direction départementale de protection de la population ddpp-sv-spa@loire-atlantique.gouv.fr ou 02 40 08 87 09
Standard de la Préfecture les week-ends et jours fériés 02 40 41 20 20

Mesures de biosécurité destinées aux particuliers
Si vous détenez des volailles de basse-cour ou des oiseaux captifs destinés uniquement à une utilisation non commerciale, vous devez :
- confiner vos volailles ou mettre en place des filets de protection sur votre basse-cour ;
- surveiller quotidiennement vos animaux.
- déclarer vos volailles * sur le site du gouvernement
- Protégez votre stock d’aliments des oiseaux sauvages, ainsi que l’accès à l’approvisionnement en aliments et en eau de boisson de vos volailles ;
- Evitez tout contact direct entre les volailles de votre basse-cour et des oiseaux sauvages ou d’autres volailles d’un élevage professionnel ;
- Ne vous rendez pas dans un autre élevage de volailles sans précaution particulière ;
- Protégez et entreposez la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination sans contact possible avec des cadavres. Si les fientes et fumiers sont compostés à proximité de la basse-cour, ils ne doivent pas être transportés en dehors de l’exploitation avant une période de stockage de 2 mois. Au-delà de cette période, l’épandage est possible.

La déclaration d’oiseaux par les particuliers est obligatoire (arrêté du 24 février 2006 relatif au recensement des oiseaux détenus par toute personne physique ou morale en vue de la prévention et de la lutte contre l’influenza aviaire).

Pour effectuer cette déclaration, le particulier peut soit :
 adresser par courrier le formulaire CERFA 15472*02 à la mairie de résidence
 effectuer la démarche en ligne sur le site du