Natura 2000

Qu'est-ce que Natura 2000 ?

Initié par l'Union Européenne, Natura 2000 est un réseau de sites européens dont l'objectif est d'enrayer la perte de biodiversité.

Le réseau Natura 2000 comprend des sites désignés par les états, au titre de deux directives :

  • La Directive des Oiseaux, signée en 1979, vise à protéger certaines espèces d'oiseaux remarquables et leurs habitats (en France, 371 sites pour 46 000 km² environ).
  • La Directive Habitat, signée en 1992, vise à protéger des milieux naturels remarquables (lagunes, landes, tourbières, boisements) et certaines espèces animales et végétales (en France, 1334 sites pour 52 000 km² environ).

Les sites de Natura 2000 sur le territoire de Cap Atlantique sont au nombre de 6.

  • Traicts du Croisic
  • Marais salants de Guérande
  • Dunes de Pen Bron - La Turballe
  • Marais du Mès (Mesquer, Saint Molf, Saint Lyphard, Assérac et Herbignac)
  • Etang du Pont de Fer (Assérac et Camoël)
  • Dunes de Pont-Mahé Assérac : http://www.rivagesdefrance.org/present.html

Lien : http://www.natura2000.fr

NATURA 2000 ET LA BAIE DE PONT -MAHÉ : GESTION DURABLE

La Dune de Pont Mahé est l'un des 3 grands ensembles dunaires subsistant sur la presqu'île guérandaise, avec Pen Bron à La Turballe et la Dune de la Falaise à Batz sur mer. Son patrimoine naturel est remarquable : milieux d'intérêt européen (dune grise, dune embryonnaire…), espèces végétales protégées (Silène de Porto, Crépis de Suffren…).

La Commune, particulièrement sensible à la protection de son patrimoine naturel, s'est engagée dès 2008, à appliquer une gestion durable de la Baie de Pont-Mahé.

En juillet 2008, les élus, inquiets de l'érosion croissante de la dune, ont sollicité l'expertise d'un géomorphologue internationalement reconnu, Paul FATTAL, de l'Université de Nantes.

Après recueil de son avis, le Conseil Municipal a décidé fin 2008 de s'engager dans un Contrat Natura 2000 signé avec l'Etat pour protéger la dune de tout piétinement et permettre son rechargement en sable.

Afin de maintenir de bonnes conditions d'accueil du public tout en préservant cet espace, la Commune, en accord avec les services de l'Etat responsables du Domaine Public Maritime a décidé de :

  • Poser 1300 mètres de ganivelles afin de :
    • Limiter le piétinement
    • Lutter contre l'érosion (rechargement de la dune, recréation de dunes embryonnaires)      
  • maintenir 7 accès différents à la plage
  • supprimer la fréquentation sur la dune
  • et par là-même de préserver les propriétés privées de l'érosion et de la fréquentation du public

La pose des 1300 mètres de ganivelles a été réalisée durant le mois de mai 2009, intégralement financée par l'Etat. Les milieux ainsi préservés permettentt aux espèces remarquables de se développer.

De même, dès le printemps 2009, un ramassage manuel des déchets humains du haut de la plage est effectué sur certaines portions de la Baie. Ce ramassage sélectif vise à laisser les apports d'algues (laisses de mer et non algues vertes) en haut de plage afin de permettre à la végétation naturelle de se développer et qui, une fois installée permettra de limiter l'érosion. Ce nettoyage totalement manuel est réalisé par le CAT de Saillé

Ces travaux sont financés à 100% par l'Etat dans le cadre de contrats Natura 2000

LE PATRIMOINE DE LA DUNE DE PONT-MAHÉ

Présence de milieux d'intérêt européen sur la dune

  • Dune grise
  • Dune décalcifiée
  • Dune embryonnaire
image001

Présence d'espèces végétales remarquables sur la dune

  • Silène de Porto
  • Scolyme d'Espagne
  • Ophrys araignée
  • Crépis de Suffren

Silène photo 1

Scolyme photo 2

Ophrys photo 3


LE NETTOYAGE RAISONNE DE LA PLAGE DE PONT-MAHE

La commission environnement de la commune accompagnée de ses partenaires (Cap Atlantique, Rivage de France, DIREN et Conseil Général) a mis en place un programme de nettoyage raisonné des plages d'Assérac.

Ainsi le 18 octobre 2008 dans le cadre de l'opération « Moi aussi j'agis » les participants au nettoyage des plages ont contribué au lancement de l'étude que réalise Rivage de France : Diagnostic des laisses de mer sur les plages d'Assérac.

On entend par « nettoyage raisonné » des plages, la mise en place d'un plan de nettoyage conciliant à la fois la fréquentation touristique et sportive de la plage et son habitat par des espèces (faune ou flore) protégées ou en voie de disparition sur le site notamment. Des zones sont alors mise en place, à chacune une technique de nettoyage adaptée en fonction de l'objectif prioritaire donné à la zone.

A Assérac nous menons cette étude afin de satisfaire pleinement les « plagistes » ou les pratiquant d'activités nautiques tout en favorisant le maintien de la dune et en espérant, entre autre, revoir nicher sur nos hauts de plages le « gravelot à collier interrompu ». Cet oiseau est en voie de disparition puisque ses œufs posés à même le sable restent très vulnérables au piétinement et, évidemment, aux techniques utilisées pour le nettoyage des plages.

Ainsi la commune a mis en place depuis avril 2009 le nettoyage raisonné de la plage de Pont Mahé en concertation avec les usagers (commission nautique élargie).

Trois techniques différentes sont appliquées sur des secteurs très précis :

  • zone de nettoyage mécanique classique (450 mètres linéaires)
  • zone de nettoyage manuel et sélectif (8 fois par an sur 590 Mètres linéaires) entre avril et août (retrait des déchets humains manuellement par les employés du CAT de Saillé).
  • zone exempte de tout prélèvement d'avril à fin juillet sauf présence de déchets dangereux ou suspects (sur 320 mètres linéaires), nettoyage deux fois par an en automne et à la fin de l'hiver.
Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes