La Biodiversité

Assurance Vie des générations futures...

2010 Année de la biodiversité

Qu'est- ce que la biodiversité : « assurance vie des générations futures »

La biodiversité : c'est la diversité des espèces vivantes et de leurs caractères génétiques.

Lors du sommet de la terre à Rio en 1992, la biodiversité est apparue comme un bien vital et commun à tous. Son maintien est à la fois une priorité scientifique (comprendre le fonctionnement général de la planète), un enjeu éthique (droit à la vie des espèces), économique (ressources biologiques et génétiques) et social (partage des valeurs et des avantages entre les peuples).

S'il est normal que des espèces disparaissent et d'autres apparaissent, il n'est pas normal de voir le rythme d'extinction des espèces 500 à 600 fois plus élevé que celui d'écosystèmes en bonne santé… c'est pourquoi des politiques de protection de la biodiversité sont mises en place. Natura 2000 est la plus importante sur notre territoire communal. D'autres, réglementaires, peuvent prendre la forme de « site classé » pour la protection du paysage, d' « arrêté de protection de biotope », de « réserve naturelle nationale » ou de « réserve naturelle régionale » comme l'étang du pont-de-fer….

A Assérac nous avons des espaces naturels en plutôt bonne santé puisqu' une grande partie de notre territoire est classée dans le réseau Natura 2000. Cela veut dire que nous abritons des espèces (entre autres) qui sont, soit en voie de disparition soit menacées à l'échelle de l'Europe. Le classement en Natura 2000 nous permet d'être attentif à la façon dont nous gérons ces sites et de ne pas remettre en question cette « biodiversité » notamment par ignorance.

Chez nous cette biodiversité est très fortement liée à la présence de l'eau douce, saumâtre et salée, les zones humides et tous leurs usagers…mais aussi à la présence d'une très grande diversité paysagère qui représente autant de milieux différents pour une grande variété d'espèces.

En découle, c'est le cas de le dire, dans notre action communale une grande attention portée aux questions de l'eau même si la loi elle aussi nous impose parfois ce regard attentif (zac, inventaire des zones humides, qualité de l'eau, directive eau de baignade, schéma de gestion des eaux pluviales, station d'épuration, spanc, plan de désherbage communal, troc au plantes, charte des habitants…. )

L'atout de notre commune, nous le savons tous, c'est la qualité de notre cadre de vie (au sens propre) afin que puisse s'y développer ses principales activités (agriculture, saliculture, conchyliculture et tourisme) sans qu'aucune n'empêche l'autre, par son impact, de se développer. Assérac est riche de sa biodiversité, préservons la !!

La protection de la biodiversité relève aussi d'un enjeu mondial essayons de comprendre pourquoi.

En quoi la disparition des espèces est-elle grave ?

La diversité des espèces, des milieux et des gènes a permis à nos sociétés de progresser. Parlons des médicaments, la plupart sont issus de plantes parfois rares, beaucoup de médicaments ne sont pas encore découverts parmi les plantes qui disparaissent, peut-être la molécule soignant une maladie grave disparaît elle aussi. La biodiversité est un capital dans lequel l'homme puise pour se soigner, pour se nourrir et habiter aussi.

Notre capacité à habiter, à nous nourrir, à cultiver provient de cette biodiversité ?

Lors des grands changements climatiques ou des grandes catastrophes humaines ou naturelles, des espèces survivent parce qu'elles diffèrent d'autres plus sensibles, l'homme est à compter parmi celles-ci. Lorsque les variétés seront moins nombreuses, leur capacité à s'adapter aux nouvelles situations sera moins grande (pollution, changement climatique (température, pluviométrie, insolation, vent). L'homme aura d'autant moins de ressources pour vivre. Protéger la biodiversité c'est donner à l'homme les moyens de s'adapter aux changements de modes de vie qu'il va devoir subir à moyen terme.

Les pratiques culturales ont une grande influence sur la biodiversité.

94 % des phytosanitaires utilisés en France le sont par l'agriculture mais ces pratiques sont du fait de l'évolution de notre société qui a conduit à l'intensification des pratiques agricoles. Si les pesticides utilisés par les particuliers, pour le « loisir », sont moins importantes en quantité totale ils le sont sur des surfaces imperméabilisées qui ne retiennent pas les molécules et induisent une pollution plus importante pour la même quantité de produits.

Or l'influence de ces produits sur la biodiversité est considérable. Effectivement les insectes sont indispensables pour la richesse des sols, la pollinisation, le transport des graines…. Les monocultures fragilisent les sols et la biodiversité de façon directe et indirecte. A Assérac de par les pratiques agricoles exercées nous sommes moins concernés par ces risques. Les élevages extensifs et l'agriculture biologique respectent voire favorisent la biodiversité des espèces, des gênes et des habitats.

La biodiversité c'est aussi autant de plaisirs à goûter des choses, voir des paysages, découvrir des cultures, des pays, s'émerveiller face à une « nature » indispensable. Elle est source d'inspiration, c'est aussi un moyen de lutte contre l'ennui de l'homme.

Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes